Le démontage et le remontage des meubles est une tâche qui demande beaucoup de temps et surtout beaucoup de savoir faire. On n’est pas obligé de démonter tous les meubles lors d’un déménagement, mais au contraire il faut éviter le démontage des meubles.

On ne démonte complètement ou partiellement un meuble que dans certains cas. Le démontage de meubles fragiles est facile à faire, mais les complications apparaissent lors de son remontage, c’est pourquoi il faut bien étudier la possibilité de son transport en l’état mais ceci dépend des accès.

On recourt au démontage dans les cas suivant :

– Lorsque le meuble est volumineux, comme les armoires avec des portes coulissantes
– Lorsque le meuble est lourd, dans ce cas il faut privilégier le démontage partiel : c’est à dire par la séparation des blocs du meuble ou par enlèvement des portes et étagères
– Lorsque le meuble est très fragile ou très ancien, dans ce cas il faut essayer de le stabiliser avec des sangles ou par un emballage adéquat
– Lorsque les accès sont difficiles : pièces avec des petites portes, cage d’escalier trop étroite

Il y a également une autre contrainte qui peut obliger à démonter le maximum de meubles. C’est dans le cadre d’un déménagement pour un long trajet, par exemple un déménagement de Paris vers Marseille ou Lyon. Le démontage est nécessaire si cela réduira le volume total; dans certains cas le volume peut passer de 30 mètres cubes en non démonter à 20 mètres cubes en démonter. Le démontage peut dans ce cas permettre de faire des économies.

Dans tous les cas il faut éviter au mieux le démontage et le remontage des meubles car cela demande du temps et beaucoup de technicité.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *