C’est le jour ou l’on quitte le foyer des parents que l’on entre vraiment dans la vie adulte. Mais entre la décision et le passage à l’acte, il y a une foultitude de choses à régler pour réussir ce déménagement. Outre le fait de trouver une location, il faut se préparer aux tracas administratifs et autres services privés, et gérer les abonnements divers. Alors seul ou en couple, un premier déménagement, ça s’anticipe plutôt deux fois qu’une !

Chercher son futur logement

C’est bien dommage mais c’est vrai qu’il est plus difficile de trouver une petite surface qu’un spacieux 5 pièces (sans parler du ratio prix/m² qui n’est pas le plus avantageux). Et comme le premier logement a généralement une surface allant de 20 à 40 m², il est judicieux de commencer ses recherches bien avant la date d’emménagement souhaitée.

Constituer son dossier

Toutes les agences immobilières et tous les propriétaires réclament les mêmes papiers et justificatifs. Le plus simple est de constituer un dossier solide, complet et rassurant, de le photocopier en plusieurs exemplaires et d’en avoir toujours un avec soi. Ainsi, aucun risque d’être pris au dépourvu et de laisser passer, ça arrive, l’appartement de ses rêves. On devra, au minimum, trouver dans ce dossier :
Une pièce d’identité en cours de validité
Un justificatif de domicile, qui sera dans ce cas, une déclaration sur l’honneur des parents attestant que l’on vit chez eux.
Tout document qui atteste d’une activité professionnelle et de revenus
Le noms du ou des garants avec leur pièce d’identité, leurs justificatifs de domicile et leurs sources de revenus
Il ne faut pas hésiter à fournir tous les documents susceptibles d’être favorables au dossier. Et bien sur, si cette location se fait à deux, ce sont les documents des 2 locataires qu’il faut fournir.

Choisir le bon appartement

Plusieurs critères sont à prendre en considération, mais comme on ne peut pas tout avoir, il va falloir faire des concessions.

On ne saurait que trop conseiller de prendre en compte la proximité du lieu de travail ou la facilité d’accès aux transports, mais au vue des difficultés à trouver un petit logement, il est préférable de ne pas trop se limiter quant à la zone géographique.

Si on aime les sorties cinéma, pub ou restaurant, peut-être que le petit 28m² en plein centre ville est plus approprié que ce 35m² à 30 minutes de toute activité. Il faut vraiment prendre en compte ses habitudes de vie et ne pas « craquer » pour un appartement qui, au final, ne nous correspondra pas.

Après quelques visites, on comprend bien que chaque logement à ses qualités et ses défauts. Ce qui ne doit absolument pas être négligé c’est ce qu’il va coûter. En plus de poser toutes les questions concernant le loyer et les charges locatives, il faut tout observer : y a t-il des volets ? voit-on des traces d’humidité ? le chauffage est-il commun, par chaudière individuelle ou encore par des convecteurs électriques ? Chaque détail a son importance, car c’est ce qui peut, et très vite, faire grimper le montant à payer chaque mois.

Après avoir trouvé son logement

Une fois l’appartement de ses rêves trouvé, il reste encore toute la partie administrative à gérer, avec une règle en tête : ne rien signer trop vite. On ne le répète jamais trop : il faut lire et relire un contrat !. Et il n’y a aucune gène à avoir à demander conseil auprès des parents, d’un avocat, d’un DRH.. ou d’amis avertis.

Le contrat de location

Un propriétaire ne peut pas improviser le contrat du bail : il est soumis à une réglementation. Il ne doit pas, par exemple, ajouter certaines clauses visant à interdire de fumer, d’avoir un animal domestique ou encore de recevoir trop de monde.
En ce qui concerne le dépôt de garantie, il ne doit pas excéder un mois de loyer hors charge(pour un non-meublé). Certains propriétaires acceptent de ne pas encaisser le chèque, mais il faut alors lui en faire un nouveau tous les ans (durée de validité d’un chèque).

Les différents fournisseurs

Il est possible, et même conseillé, de s’abonner chez les différents fournisseurs avant d’emménager. Tout d’abord, il faut contacter les indispensables fournisseurs en gaz et/ou en électricité, en sachant qu’il n’est absolument pas obligatoire de conserver ceux de l’ancien locataire ; bien au contraire : faire jouer la concurrence peut être source d’économie. Surtout, penser à bien relever les compteurs le jour de l’état des lieux. Ensuite, si on désire faire ouvrir une ligne téléphonique et activer internet il faut compter entre 4 et 15 jours, suivant que la ligne est déjà existante ou qu’il faut la créer, et du fournisseur d’accès retenu.

Démarches administratives

Avant toute chose, il est impératif de faire assurer son habitation et fortement conseillé de souscrire une assurance complémentaire multirisque. Ensuite, prévenir la banque et surtout son employeur car certaines entreprises accordent un congé déménagement(voir sa convention collective).
Pour ce qui est des principaux organismes et services administratifs, le site mon.service-public.fr s’occupe gratuitement, après une simple inscription, de communiquer la nouvelle adresse. Il ne restera plus qu’à informer les divers services d’abonnements aux magazines et bien sur la famille et les amis.

L’état des lieux

Tout à sa joie d’emménager, on a tendance à négliger l’état des lieux d’entrée, alors que cette étape est cruciale et permet d’éviter bien des désagréments au moment du départ. En effet, en fin de bail, celui ci sera comparé à l’état des lieux de sortie et il sera la seule preuve en cas de désaccord avec le propriétaire. Alors on prend son temps et on notifie, pièce par pièce, l’état des sols, des murs et des équipements. On ouvre les placards, les fenêtres et les robinets, on allume les lumières, on vérifie le fonctionnement des convecteurs, du ballon d’eau chaude, etc.. Il vaut mieux éviter d’employer des termes généraux (bon état) mais au contraire, décrire précisément ce qui est constaté, et pourquoi pas, prendre des photos. Ne pas hésiter à formuler des réserves sur tout ce qui ne peut pas être contrôlé.

Après tout cela, il ne reste plus qu’à faire les cartons !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *