On voit souvent ces impressionnants engins élévateurs lors d’un déménagement. Tête en l’air, on reste fasciné par le va et vient de la plate forme, qui permet de passer les meubles du camion de déménagement à un appartement, ou inversement, dans une chorégraphie, somme toute, très étudiée. Mais pourquoi tant de déménagements se font à l’aide d’un monte meuble ?

Dans quel cas utiliser un monte meuble pour déménager ?

Que l’on décide de déménager par ses propres moyens, ou en faisant appel à une entreprise de déménagement, il se peut que l’utilisation d’un monte meuble soit nécessaire. En effet, beaucoup d’immeubles sont, soit dépourvus d’ascenseur, soit dotés d’une cage d’escaliers très étroite. Dans un cas comme dans l’autre, le passage de certains meubles, comme un canapé ou une grosse armoire indémontable, se révèle extrêmement compliqué. Il se peut également que la copropriété interdise, tout simplement, le passage par les parties communes ou par l’ascenseur, afin d’éviter tout risque d’endommagement. Reste alors la solution de transférer les meubles par la fenêtre, via un monte meuble. C’est lors de sa visite technique que le déménageur va déterminer s’il est nécessaire de prendre un monte meuble. Et pour un déménagement entre amis, le simple fait de ne pas avoir envie de monter et descendre les escaliers toute une journée, les bras chargés de cartons, peut aussi en justifier la location.

Déménager avec un monte meuble ne s’improvise pas

Si l’on déménage seul et qu’un monte meuble s’avère nécessaire, il est préférable de le réserver suffisamment à l’avance. Comme tous les déménagements sont différents, il existe plusieurs modèles de monte meuble : avec échelle électrique, tracté ou encore auto-porté. C’est pour cela qu’ il faut fournir un maximum de renseignements afin que le professionnel puisse proposer le monte meuble adéquat à la situation : l’adresse et l’étage de l’appartement, le volume à déménager, les facilités de stationnement et bien sur, la date. Il peut même se déplacer afin d’effectuer un repérage. Ensuite, il est obligatoire d’obtenir une autorisation de stationnement, auprès de la ville concernée, afin de pouvoir positionner le monte meuble. A Paris, celle-ci se fait en ligne sur https://teleservices2.paris.fr/demenagements/ .
En faisant appel à une entreprise de déménagement, toutes ces démarches sont entreprises par le déménageur et leurs coûts sont intégrés dans le devis proposé.

Les règles à respecter pour déménager avec un monte meuble

A moins d’avoir la formation nécessaire à sa manipulation, un particulier ne peut louer un monte meuble sans un technicien car il y a des risques liés à sa manutention. En effet, la chute d’un objet, d’un carton ou plus encore d’un meuble, peut causer des dégâts matériels et surtout physiques, allant jusqu’à entraîner la mort. Pour éviter tout accident, le technicien bloque un périmètre de sécurité, afin que les piétons ne passent pas sous le monte meuble pendant le déménagement. Il est aussi là pour guider le particulier dans la manière de charger la plate forme, prendre garde que le poids maximum ne soit pas dépassé et interdire à toute personne de monter dessus. Par mesure de précaution, il peut tout à fait refuser d’installer sa machine en cas d’intempérie.

Le monte meuble a-t-il ses limites ?

Dans certaines situations, comme des arbres devant les fenêtres ou bien des fenêtres donnant sur une cour inaccessible, le monte meuble s’avère inutilisable pendant le déménagement. Il existe heureusement la solution du passage par sangle. C’est une technique qui consiste à passer les meubles par la fenêtre à l’aide de sangles et de poulies. De part sa complexité, seuls des déménageurs professionnels peuvent pratiquer cette manœuvre, qu’ils emploient, du reste, qu’en derniers recours.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *