Puisque l’on a pris le temps de choisir une entreprise de déménagement, on attend d’elle une prestation réalisée par sa propre équipe de déménageurs. Cela n’est pourtant pas toujours le cas. Alors dans quelle mesure un déménageur professionnel peut-il nous proposer une sous traitance? Quels sont les droits du client?

Les conditions générales de ventes

Au devis de déménagement proprement dit sont jointes les conditions générales de vente du contrat, qu’il faut lire et accepter. Elles contiennent un article sur «la réalisation du déménagement par une tierce entreprise». Il n’y a pas lieu de s’en inquiéter puisque cet article est obligatoire. En effet, les conditions générales de ventes sont élaborées par la Chambre Syndicale du Déménagement et donc imposées. Pourquoi? Tout simplement pour permettre, en cas d’impossibilité totale du déménageur à réaliser sa prestation, que celle-ci se fasse quand même. Ce qui n’est pas une si mauvaise chose quand, le jour J, toute la famille est sur le pied de guerre!

Les conditions d’une sous traitance totale

Le devis est signé et la date du déménagement validée, seulement voilà, au dernier moment, le client reporte la prestation. En pleine saison, autant dire que c’est une mauvaise idée: le planning est souvent rempli! L’entreprise de déménagement est donc tout à fait en droit de refuser ce report et si cela entraîne l’annulation du déménagement, le client perd ses arrhes. Mais un imprévu reste un imprévu, et pour ne pas décevoir son client, l’entreprise de déménagement peut alors faire appel à des confrères. Il est également possible que le déménageur lui même soit en cause: le camion qui ne démarre pas ou l’équipe prévue qui est incomplète et la prestation ne peut plus se faire. Là aussi, et pour ne pas pénaliser son client, il est préférable que l’entreprise initiale réagisse et sous-traite le déménagement.

Les conditions d’une sous traitance partielle

Tous les déménagements ne se limitent pas au transport de quelques cartons et meubles. Certains sont beaucoup plus complexes de part des biens particuliers à déménager: pianos, coffres-forts et même œuvres d’art. Très lourds et/ou fragiles, ces objets nécessitent une manipulation spécifique, comme l’utilisation d’une grue ou un portage approprié, qui peut mener le déménageur contractuel à confier la tâche à des experts. Une entreprise de déménagement sérieuse aura prit soin de sélectionner ses différents intervenants suivant la même charte déontologique qu’elle: pour le client, c’est une véritable garantie de l’attention porté à son mobilier.

Les droits et/ou les recours du client

Dans le cas d’une sous traitance totale, l’entreprise de déménagement doit avertir son client 48h à l’avance, ce qui ne semble pas toujours réalisable, et ce dernier peut alors refuser la prestation, ce qui est peu recommandé! Il est préférable de faire confiance à son déménageur et penser que ce dernier gère ses partenaires. D’autant que le respect de son devis, son engagement et sa responsabilité restent à sa charge. De ce fait, quoiqu’il arrive, c’est l’entreprise contractuelle qui reste l’interlocuteur principal: paiement, litiges, ou réclamation, c’est vers elle que le client doit se tourner.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *