Beaucoup de métropolitains prennent la décision de rejoindre les DOM-TOM, soit pour y travailler, soit pour y vivre leur retraite. Si certains laissent véritablement tout derrière eux, d’autres choisissent de stocker leurs meubles (soit parce qu’ils ne resteront que quelques petites années, soit parce qu’ils veulent être surs de leur décision), et d’autres encore préfèrent emmener absolument tous leurs biens. Quoiqu’il en soit, déménager pour un département d’outre mer soulève quelques questions.

Déménager léger?

C’est une bonne idée que de partir s’installer dans les DOM-TOM et de vouloir déménager le moins d’affaires possible. La première raison qui nous vient à l’esprit est le montant du devis du déménagement. La seconde, et pas des moindre, est que bien des meubles qui sembles résistants, ne supportent pas le climat d’outre mer, alors pourquoi les emmener ? Suivant son projet, on peut soit les vendre(ou les donner), soit les stocker. Il en est de même pour l’électro-ménager, pas toujours compatible aux normes électriques locales. Seuls les appareils high tech et haut de gamme peuvent donner à réfléchir, car sur place ces derniers coûtent beaucoup plus cher qu’en métropole.

Besoin de stocker?

Certains sont expatriés suite à une mutation de 1 ou 2 ans, d’autres n’ont pas la certitude de s’habituer à un nouveau climat ou à de nouvelles coutumes. Dans ces cas là, il est avisé de stocker ses meubles en métropole, en faisant appel à des déménageurs professionnels. En effet, durant plusieurs mois, les meubles vont être soumis à différentes températures, à la poussière et à l’humidité s’ils sont mal stockés. Les déménageurs ont les emballages adéquats et la technique nécessaire pour un conditionnement optimum. Les biens sont conditionnés dans des containers scellés à l’intérieur d’entrepôts sécurisés. A son retour, on les retrouve en parfait état.

Emmener sa voiture?

Partir avec sa voiture peut sembler onéreux, mais si celle-ci est bien entretenue, mieux vaut le faire. En effet, dans les DOM-TOM, les véhicules se révèlent être très coûteux. Pour cela, deux possibilités:
le transport aérien, rapide, mais dont les prix peuvent s’envoler (sans jeu de mot)
le transport maritime, en Ro-Ro ou en conteneur, plus abordable mais qui peut prendre jusqu’à 1 mois
Dans les 2 cas, il faut que le véhicule soit en bon état, le réservoir rempli à ¼ maximum et l’alarme désactivée. Il est prudent de ne pas laisser d’objets de valeur à l’intérieur et de bien conserver un double des clés.
Une fois sur place, il restera à signaler son changement d’adresse à la préfecture, ou en ligne sur le site https://immatriculation.ants.gouv.fr/.

Tout déménager?

Nos meubles sont en bois exotique et supporteront très bien le nouveau climat, du coup, on les emmène. Mais le transport? Pas de soucis, les entreprises de déménagement ont le matériel et la technique pour protéger les meubles afin qu’ils supportent le voyage. Mais on n’oublie pas que le prix du déménagement dépend en partie du volume, alors on en profite pour faire le tri de ses vêtements (on prend des pulls, vraiment?), de sa vaisselle et autres ustensiles de cuisines. Les bibelots, cadres et livres doivent être sélectionnés et soigneusement emballés pour les protéger de l’humidité. Pour finir, on met le tout dans des cartons, en prenant le temps de bien identifier ces derniers, et d’ insister sur ceux qui contiennent le fragile.

Quelques soient nos choix, c’est un beau projet de vie.. Alors, on déménage?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *