Selon une étude, 10% des Français déménagent chaque année, un volume d’environ 3 millions de personnes. Ces déménagements occasionnent des frais connexes liés à des travaux de remise en état ou d’aménagement, qui s’élèvent à une moyenne de 4 782€. Cette moyenne présentée par l’INSEE traduit une disparité entre les tranches d’âge, ainsi pour les moins de 35 ans le montant est de 2 815€, tandis que pour les plus de 50 ans, il grimpe à 7 248€. Si vous projetez de déménager dans le courant de l’année, alors il est judicieux de préparer votre projet en incluant les travaux de rénovation ou de remise aux normes qui ne manqueront pas d’intervenir.

1 Mise aux normes électrique

Les normes électriques pour locaux domestiques sont en constante évolution, de manière à assurer une sécurité totale et le meilleur confort possible.

Les travaux de mise aux normes de l’installation électrique sont les plus fréquents lors d’un déménagement. Il s’agit en effet d’un élément que les Français ont à cœur de sécuriser, pour d’évidentes raisons. La norme actuelle est nommée NF C 15-100 (A5).

En général, une mise aux normes électrique est centrée sur plusieurs types d’interventions :

  • Le tableau électrique.
  • Le câblage.
  • Les interfaces.

Le tableau électrique est une unité technique qui sert de point de départ de tout le réseau électrique de la maison, mais également de point de rencontre avec le courant provenant du compteur électrique. Cette armoire technique rassemble tous les éléments de sécurité et permet de répartir le courant dans la maison. On effectue sa mise aux normes en remplaçant des composants anciens par des modèles récents.

Le câblage est un point crucial, car son isolation se détériore avec le temps et au bout de quelques décennies, le conducteur peut être apparent et constituer un danger. L’installation d’un câblage neuf peut se faire en remplacement exact du circuit précédent, ou, en cas de modifications lourdes, suivant un nouveau tracé. Cette partie des travaux est la plus onéreuse, car elle peut nécessiter beaucoup de temps de travail.

Les interfaces sont composées des interrupteurs, des prises et des sorties lumière. Ces éléments doivent également être remplacés, toujours pour assurer sécurité et confort d’utilisation.

Dans tous les cas, on conseille de faire réaliser la mise aux normes de l’électricité avant les autres travaux, pour faciliter l’intégration des câbles.

2 Révision de la plomberie

Selon Allianz, on a compté 1,3 million de dégâts lors de l’année 2013, ce qui constitue 37% des sinistres domestiques (chiffre constant depuis). La plomberie d’une maison est ainsi un point d’importance afin d’éviter de sérieux problèmes.

Lors d’un déménagement, on conseille de faire réaliser une inspection du réseau sanitaire et du réseau de chauffage (si pertinent) du logement.

Le plombier en charge des travaux inspectera minutieusement une série de points sensibles qui sont souvent à l’origine de problèmes de plomberie. Le cas échéant, le professionnel dressera une liste de recommandations pour remettre la plomberie du logement en état.

D’autre part, lors d’un déménagement on réalise fréquemment des modifications dans la salle de bain et la cuisine, qui sont les 2 pièces les plus souvent rénovées par les Français. Dans ce cas, il faut aussi faire appel à un plombier qui pourra adapter la plomberie de ces pièces au nouvel aménagement.

Selon le mode de chauffage, il est également prudent de faire intervenir un chauffagiste pour évaluer la qualité du réseau de chauffage et déterminer s’il existe des points faibles à surveiller.

3 Revêtements muraux

Propriétaires ou locataires, rénovation lourde ou simple rafraîchissement, le revêtement mural est le projet qui intervient dans la très large majorité des cas. En effet, qui n’a pas appliqué une peinture dans une pièce lors d’un déménagement ? La peinture, le papier peint ou d’autres revêtements permettent de donner un coup de jeune à un logement ancien, de masquer d’éventuels dégâts, de terminer une rénovation et, à tous les coups, de personnaliser un tout nouveau logement.

Si la peinture est le revêtement mural le plus fréquent actuellement, il est également possible d’avoir recours à du papier peint, pour créer un contraste très tendance, du bardage intérieur (lambris et autres), et du carrelage pour les pièces humides.

Le revêtement mural, peut également intervenir dans le logement que l’on quitte, de manière à lui donner meilleure apparence et dans certains, de retrouver une éventuelle caution.

Enfin, on note que la rénovation des revêtements muraux s’accompagne généralement d’une remise au propre des plafonds, qui se salissent avec le passage du temps.

4 Revêtements de sol

Lors d’un déménagement, les nouveaux propriétaires s’orientent aussi vers la pose d’un revêtement de sol. En effet, le sol pâtit d’une usure constante contre laquelle on ne peut pas lutter. Si le logement est ancien, il est donc capital de réaliser ces travaux tant que les meubles ne sont pas installés, on réduit ainsi le dérangement et le temps de travail.

Actuellement, les particuliers apprécient la pose d’un nouveau carrelage dans les pièces à vivre et les pièces d’eau. En effet, ce matériau très résistant et imperméable permet de recouvrir un sol durant de longues décennies tout en nécessitant un nettoyage minimum.

En parallèle, dans les chambres les particuliers préfèrent s’orienter vers le parquet (naturel ou stratifié), pour son aspect chaleureux et son confort même pieds nus et sa douceur idéale pour les chambres d’enfants.

5 Travaux d’isolation

L’isolation est un point technique sur lequel les particuliers s’attardent souvent, car elle permet de réduire la consommation énergétique et donc de faire de substantielles économies.

Avec les aides des pouvoirs publics, rénover l’isolation d’un logement est désormais un projet abordable par toutes les bourses.

Il est recommandé de privilégier l’isolation des combles, car c’est par là que la chaleur s’échappe majoritairement. On peut par ailleurs considérer l’isolation des murs par l’extérieur et la mise en place d’un double vitrage moderne et performant.

Renforcer l’isolation dès l’emménagement permet de maximiser les économies de long terme et évite de repousser un type de projet qui, n’étant pas lié à l’esthétique, peut très vite passer aux oubliettes.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *