Déménager tout en ayant le minimum d’impact écologique est de plus en plus recherché. Que ce soit sur le transport, les fournitures ou l’énergie propre, nous pouvons aujourd’hui organiser un déménagement avec une empreinte carbone réduite.

Déménager à Vélo

De plus en plus d’entreprises de déménagement à vélo fleurissent dans nos villes. Il faut avouer que pour de petits cubages, l’idée nous vient assez naturellement. Pourtant il faut savoir que quelque soit le volume à déménager, le vélo peut être notre allié ! Ce qui compte vraiment, c’est la distance et le dénivelé. En effet, les meubles sont chargés sur des remorques à raison d’environ 300kg chacune, alors avoir plus de 10km ou un trajet trop pentu entre les deux habitations relèverait de l’exploit pour les déménageurs. D’autant que comme pour un déménagement classiques, ils font les cartons, protègent les meubles, soulèvent l’électroménager, descendent et montent les escaliers etc..

Déménager par le train

Un déménagement par ferroutage, bien que nécessitant l’intervention de camions de déménagement pour le transbordage, a un impact écologique réel au delà de 500km et/ou quand il faut traverser des montagnes. On estime l’économie de CO2 à 1 tonne par camion, ou volume, transporté sur rail longue distance. Il y a trois points qu’il faut prendre en considération pour que les camions roulent le moins possible :

  • la distance entre l’adresse de chargement et la gare
  • la distance entre la gare d’arrivée et l’adresse de livraison
  • les autoroutes ferroviaires

Déménager en groupage

Quand le volume des biens à déménager ne remplit pas un camion, il est possible de demander un devis de déménagement en groupage. Cette solution est économique financièrement car elle permet de diviser par autant de clients concernés par ce transport les frais de voyages (essence, péages, repas et hébergement des déménageurs), mais surtout les émissions de CO2 se trouvent considérablement réduites. Quelques conditions pour tirer profit d’un déménagement groupé sont requises :

  • Un faible volume
  • Une distance de plus de 100km
  • Être sur un axe routier très desservi
  • Ne pas avoir de date fixe

Déménager son installation photovoltaïque

Quand on a investi dans une installation photovoltaïque on peut regretter de s’en séparer en cas de déménagement. En fait, si les panneaux solaires sont surimposés à la toiture, à des fins d’autoconsommation (sans être lié à des fournisseurs d’énergie), il est tout à fait envisageable de les démonter afin de les réinstaller sur le toit de la nouvelle habitation. Pour cela, on appelle un technicien avant la date du déménagement afin que les panneaux soient prêts à être charger dans le camion le jour J. Les déménageurs les protégeront afin qu’à la livraison les panneaux puissent être entreposés en attendant d’être à nouveau installés.

Bien choisir ses fournitures de déménagement

Déménager sans cartons est mission impossible ! Mais plutôt que d’en acheter des neufs, on peut tout à fait en récupérer auprès de nos commerçants ou demander aux amis et voisins s’ils ont gardés ceux de leur propre déménagement. On est bien sur en droit de préférer ranger ses affaires dans des cartons de déménagement neufs mais on opte alors pour des cartons recyclés ! Et pour emballer nos meubles et les protéger pendant le déménagement, on privilégie les couvertures et la ficelle plutôt que du film bulles et du scotch. Le déménagement terminé, on se renseigne pour donner une seconde vie à toutes ces fournitures : don, tri, recyclage…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *