Lors d’un déménagement, on pense toujours à protéger du mieux possible les meubles, bibelots et autres et on oublie que l’être humain doit également prendre un maximum de protection. Parce que oui, un déménagement c’est fatiguant, mais il peut aussi être dangereux si on n’applique pas quelques règles de sécurité.

Vos cartons de déménagement

Il ne faut surtout pas surcharger les cartons de déménagement faute de quoi vous aurez mal au dos le lendemain en plus des courbatures dans les bras et les épaules ! Donc, on met les livres uniquement dans des petits cartons et dans les plus grands, et à parts égales, on répartie du lourd et du léger, en pensant à bien équilibrer les poids.

Tout ce qui est piquant ou tranchant doit être enveloppé et de préférence ne pas dépasser d’un carton ou d’un sac.

Bien consolider le fond des cartons avec de l’adhésif car un carton qui s’éventre c’est à coup sûr un orteil écrasé par la chute du joli bronze de mamie !

La veille du déménagement

Avec le stress de l’organisation du déménagement vient la fatigue. Il va pourtant falloir être en forme pour déménager en toute sécurité, alors après avoir confié les jeunes enfants et les animaux de compagnie à des proches, afin d’éviter pendant le déménagement, les bousculades et les cris pour les uns, les morsures et les fugues pour les autres, vous allez :

  • préparer une tenue confortable, mais pas trop ample et adaptée à la saison, avec des chaussures fermées et plates. Pour les mains fragiles, des gants peuvent être utiles
  • manger des sucres lents et éviter l’alcool
  • dormir tôt

Au tout début du déménagement

Avant même de commencer votre déménagement, vérifiez que le parcours entre le logement et le camion est bien dégagé : ouvrez et bloquez les portes, poussez les tapis ou les paillassons des voisins, ramassez ce qui traîne au sol. En arrivant à destination faites de même avant de décharger.

En ville, vous pouvez baliser le trottoir pour que les passant puissent contourner votre chantier et évitent ainsi de vous percuter alors que vous avez les bras chargés.

Si vous êtes en pavillon faites en sorte que le chemin soit praticable : pas d’herbes hautes, de dalles branlantes ou de sols glissants.

En dispatchant le rôle et la place de chacun des intervenants et en donnant un sens de circulation, vous éviterez les bousculades, donc les chutes et les coups.

Pendant le déménagement

Pour les charges lourdes, utilisez autant que possible des chariots. Si vous n’en avez pas, ne surestimez pas vos capacités. Se mettre à 2 pour un frigo est une bonne idée et à 3 ou 4 pour un canapé également. Attention toutefois à ne pas être en surnombre pour transporter un meuble :vous risqueriez de vous gêner, de vous marcher dessus et de finir par tomber. Si un des porteurs sent qu’il va lâcher, il doit le dire aux autres et tout le monde pose le meuble. Lâcher sans prévenir peut avoir de lourdes conséquences pour le dos des autres porteurs. Et avant de vous mettre à soulever une énorme armoire, voyez si vous ne pouvez pas la démonter….

Surtout, faites des pauses, hydratez vous et prenez des en-cas pour rester concentré et serein tout au long du déménagement.

Après le déménagement

Vous serez fatigué mais l’adrénaline vous donnera envie de tout faire tout de suite : déballer vos cartons, remonter les meubles, accrocher vos cadres…. c’est une mauvaise idée.

Ce qu’il faut c’est un bon repas avec les amis qui ont participé à votre déménagement, une douche et une longue nuit de sommeil. Demain sera un autre jour…..

Mais pour déménager l’esprit tranquille, le mieux n’est-il pas de demander un devis de déménagement ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *